Achat groupé PUBLIC d'énergie, accès impossible pour les PMR à la gare de Herstal, façade végétale du Nouvel Hôtel de Ville, taxe immondices :: Retrouvez le PTB Herstal au conseil communal

Retrouvez les interventions du PTB Herstal au conseil communal du 25 octobre 2016

 

Une motion du PTB qui interpelle la SNCB concernant l'inaccessibilité à la gare de Herstal pour les personnes à mobilité réduite (PMR) a été adoptée par le conseil communal.

Nous sommes intervenus sur l'impossibilité pour les personnes à mobilité réduite (PMR) d'accéder aux quais de la gare de Herstal.

Johan Vandepaer : « Non seulement la SNCB n'a pas installé les 2 ascenseurs qui vont du couloir sous voie aux quais mais en plus de cela, l'accès depuis le nouveau bâtiment de la ville n'est pas non plus garanti depuis que l'ascenseur à été vandalisé. C'est inacceptable dans une gare en Belgique en 2016 que l'accès aux PMR ne soit pas garanti! Derrière ce scandale, il y a évidemment des choix politiques du gouvernement MR-NVA qui coupe dans les budgets de la SNCB et qui défavorise les usagers du rail. »

Le MR s'est offusqué que le PTB dénonce dans sa motion la responsabilité du gouvernement MR-NVA dans le sous-financement de la SNCB.

Mais pour le PTB, les choix de société du gouvernement sont pourtant clairs: C'est l'austérité pour la SNCB, ses travailleurs et usagers (et plus particulièrement dans ce cas-ci le service aux PMR) au lieu d'aller chercher l'argent chez les grands fraudeurs des #PanamaPapers pour financer nos services publics.

Nous avons fait voter une motion pour que la ville interpelle fermement la SNCB pour installer les 2 ascenseurs sous-voie nécessaires. Sans oublier de rapidement rouvrir l'accès depuis le nouveau batiment qui est à charge de la ville. Sans surprise, le MR n'a pas soutenu notre démarche...

 

Taxe immondice et coût-vérité.

Le PTB a voté contre cette taxe (pour l’année 2017).
Annick Gérard : « Le PTB vote contre le coût vérité des déchets, car c’est un concept qui fait payer les habitants la facture totale de ce qui était autrefois un service public. La collecte et traitement des déchets sont réalisés par la multinationale Sita-Suez. Ce système transfère une partie des taxes payées par les citoyens  vers les actionnaires de Suez. Injuste ! »

 

Proposition du PTB d’un achat groupé et public d’énergie

Nadia Moscufo : « Ce soir au conseil, le PS-EPH refuse le débat sur notre proposition d'un achat groupé et PUBLIC d'énergie qui permettrait aux Herstaliens qui le souhaitent de diminuer leur facture d'énergie de 200€ en moyenne par an et par ménage. C'est quand même petit de se cacher derrière des arguments bureaucratiques de règlement d'ordre intérieur pour éviter ce débat si important qui touche à l'accessibilité d'un besoin de première nécessité qui devrait être pris en charge par les pouvoirs publics ! Nous reviendrons avec une nouvelle proposition. »


Question concernant les parois végétales du NHV.


La PTB est de nouveau intervenu sur le Nouvel hôtel de Ville qui a coûté près de 16 millions €...
Maxime Liradelfo : « Après les écharpes en plein été dans la salle du conseil communal, la canicule dans les bureaux conçus sans système de stores, les WC fermés au public, c'est au tour de la façade végétale qui causeraient des infiltrations ou des dépôts sur les vitres... Combien va encore coûter la réparation de ce dernier stûût ? »
Mr. L’échevin Lefèvre a répondu qu’effectivement, il y a eu beaucoup d’interventions sur la paroi végétale. Concernant le problème d’infiltrations : c’est dû à un problème d’étanchéité du bâtiment, rien à voir avec la paroi végétale.  La garantie de l'entreprise va fonctionner, il n’y a aucun coût pour la ville ». Ce à quoi Maxime Liradelfo a conclu: "Nous nous réjouissons qu'aucun coût ne devra être supporté par la ville. Il y a assez d'argent qui a déjà été investi dans cet édifice, il y a d'autres priorités à gérer à Herstal..."

 

A noter lors de ce conseil communal la présence de la rue Petite Voie qui sont venu interpeller le Bourgmestre et l'intervention citoyenne de Monsieur Laeners, représentant des habitants de la cité Albert Schwertz de la Préalle:

Présence des riverains de la rue Petite Voie.

Le conseil communal du 24 octobre 2016 a commencé en force avec la présence de plus de 30  riverains de la rue Petite Voie. Ils sont venus interpeller le Bourgmestre concernant les problèmes de parking dans leur rue, le non-respect de la zone de rencontre (beaucoup de trafic de transit et qui ne respecte pas la limitation de vitesse de 20 km/h), la piètre qualité du nouveau pavage - les riverains ont apporté des morceaux de pavés au Bourgmestre-, le stationnement de voitures sans plaque.
Une belle victoire de la mobilisation des riverains de cette rue : ils ont obtenu une réunion de concertation avec les autorités de la ville et l'ensemble des habitants de la rue ; en plus le Bourgmestre a reconnu Mme. Christine Moeseke comme leur porte-parole.

Interpellation citoyenne pour garder l’espace vert de la rue Albert Schweitzer.

Le conseil communal continue avec une belle interpellation citoyenne de Monsieur Lucien Laeners qui représente les habitants de la rue Albert Schweitzer de La Préalle. En effet, Lucien a été l’initiateur d’une pétition (signé par plus de 100 personnes), qui s'oppose à un projet de construction de 4 maisons métalliques qui viendra détruire le poumon vert du quartier.
Lucien Laeners :  "Pourquoi sacrifier le dernier espace vert du quartier où jouent et se rencontrent nos enfants en toute sécurité?"

L'Echevin de l'urbanisme s'en est tenu aux motivations de construction de ce projet et il veut donner le feu vert à la construction de ces 4 maisons, ce qui ne répond en rien à la question des habitants de la cité.