Dumping social à Herstal: Le PTB dénonce l’hypocrisie du PS

La section du PTB Herstal a eu écho de soupçons de dumping social sur un chantier de la société régionale du logement (SRL) rue en Bois, par la firme Duchêne qui aurait recours à des travailleurs détachés qui effectueraient des prestations en dehors des heures légales.

Lors du conseil communal du 31/08/2015,  la ville de Herstal s’était dotée d’une charte contre le dumping social que le PTB avait soutenu tout en regrettant que cette charte sorte après que des travailleurs portugais, occupés sur le chantier du nouvel hôtel de ville, aient été retrouvés logeant dans des conditions inacceptables.

Maxime Liradelfo, conseiller communal PTB : « Il nous a paru évident de soutenir cette charte et nous avions dit que nous serions vigilants afin qu’elle ne soit pas qu’une belle déclaration d’intention. »

Maxime Liradelfo : « Nous sommes intervenu lors du conseil communal du lundi 4 juillet en demandant au Bourgmestre des éclaircissements sur la situation du chantier de la SRL et du supposé non-respect de la charte. Nos questions ont été considérées comme irrecevables. Le collège se cache derrière son règlement d’ordre intérieur (ROI) qui ne permet pas d’intervenir sur des questions dont les compétences ne reviennent pas à la ville. Nous regrettons ce "manque de souplesse" que nous considérons être une forme d’hypocrisie. C’est quand même un peu fou de dire qu’il n’y a pas de lien entre la ville et la SRL quand on sait que dans le conseil d’administration de la société de logement se trouvent plusieurs mandataires du PS de Herstal. Nous avons également posé la question à la direction de la SRL. La réponse qui nous est donnée ne nous satisfait vraiment pas. Si le PS entend lutter réellement contre le dumping social, il doit pouvoir sortir du cadre bureaucratique et prendre ses responsabilités politiques. »

La réponse de la direction de la SRL étant celle-ci : « que ce chantier ne pouvait pas intégrer ladite Charte » en invoquant que l’appel d’offres avait été lancé avant la date du vote de la charte. 

Le PTB a décidé de ne pas en rester là. Maxime Liradelfo: « Nous avons entamé les démarches nécessaires afin que la Plate-forme soit mise au courant. Cette Plate-forme est une structure paritaire qui a été mise sur pied afin justement de pouvoir se rendre sur les chantiers pour contrôler la situation."
 

Pour le conseiller, une question reste ouverte: "Nous sommes en droit de nous poser la question sur les raisons qui font que le PS de Herstal n’a pas souhaité prendre cette information à bras le corps car c’est bien beau de voter une charte mais si c’est pour qu’elle reste uniquement accrochée au mur du bureau du Bourgmestre, cela ne sert pas à grand-chose, il faut joindre les actes à la parole ! »