Herstal :: Le PTB veut impliquer les gens pour améliorer le cadre de vie dans la ville.

La conseillère Nadia Moscufo (PTB) est intervenue au conseil communal pour proposer d’impliquer les gens pour améliorer le cadre de vie dans notre ville.

Considérant que la ville de Herstal a comme devise  "Herstal ville de vie";

Convaincu que notre ville doit et peut être une ville avec un cadre de vie agréable ;

Convaincu que nous pouvons concilier dans un centre-ville et des quartiers des établissements récréatifs, de rencontres et de détentes avec des habitations, à condition d’avoir un projet ambitieux pour la citoyenneté et d’impliquer tous les acteurs de la vie sociale de notre ville ;

Ne niant pas des problèmes de nuisances soulevés par certains habitants et un rapport de police qui sont à examiner de plus près ;

Soucieux d’objectiver au mieux la réalité et l’origine de ces nuisances sans que celles-ci ne soient considérées de manière excessive ;

Tenant compte du fait que des experts renommés en urbanisme sont d’avis que l’ouverture de commerces ou établissements pendant la nuit est un facteur supplémentaire de sécurité ;

Partant du fait que l’intérêt général ne peut être remis en cause par des intérêts particuliers;


Conscient que la participation citoyenne est un atout pour trouver des pistes de solutions;


Sachant que des acteurs de la vie sociale -notamment les cafetiers qui sont visés actuellement par une ordonnance de police- sont demandeurs pour prendre part à cette réflexion;


Soucieux d’avoir une attention particulière pour la jeunesse et dans ce sens leur donner une place dans cette réflexion;
 

Le conseil communal réuni en sa séance de ce lundi 25 janvier 2016 décide de:


1. commanditer une analyse sociologique des nuisances- entre autres les procès-verbaux de la police- par un expert indépendant en la matière ;

2. organiser une rencontre avec les membres du conseil communal, la police et le bourgmestre, pour discuter de cette analyse afin que chacun puisse poser ses interrogations  sur le sujet en toute transparence ;

3. de planifier un calendrier de rencontre qui regroupe tous les acteurs concernés : la Police et le bourgmestre, 2 représentants par parti,  les commerçants et leurs représentants, le comité de défense des cafés, les riverains, les associations de quartier, les mouvements de jeunesse, le PCS et tout autre acteur concerné.