À propos du PTB Herstal

À propos du PTB Herstal

Une ville qui doit être accessible pour les Herstalien·ne·s !

Herstal est une belle ville populaire au passé minier et industriel qui a vu s’implanter plusieurs communautés: italienne, espagnole, turque, marocaine,… qui constituent encore aujourd’hui une richesse multiculturelle pour notre ville.

Marquée par le mouvement ouvrier qui s’est créé autour de l’activité d’entreprises métallurgiques comme la Fabrique Nationale, notre ville a hérité du fruit de ses luttes et ses victoires comme en témoigne la crèche communale, résultat de la grève des femmes-machines de la FN et qui demeure un des plus beaux fleurons de notre ville.

Ces dernières années, la majorité PS-EPH a imposé sa vision libérale à notre ville. Un projet de « redynamisation » du centre-ville qui a coûté 30 millions € dont 16 millions € alloués uniquement pour la construction du nouvel hôtel de ville. Une politique bling-bling dont le but est d’attirer des investisseurs privés et une population plus aisée à Herstal. Loin des réelles préoccupations des Herstalien-nes qui voient leurs services de proximité disparaître dans les quartiers, leur taxe immondice augmenter et dont le manque de logement constitue toujours un problème crucial.

Un des aspects les plus graves de cette politique libérale s’exprime avec le parking payant imposé à la population par le collège PS-EPH. Une véritable privatisation de notre espace public, offert sur un plateau d’argent à la multinationale Besix Park qui en tire 91% des bénéfices pendant 40 ans au détriment des poches des Herstalien-nes qui se sont vu imposer de nombreuses redevances à 25€.

Avec les citoyen-nes et les 80 commerçants qui se sont mobilisés, nous avons mené une lutte de plus de deux ans avec 5 400 signatures, 2 rassemblements de 250 personnes devant l’hôtel de ville, 10 assemblées avec la population pour débattre et discuter d’alternatives ainsi que de multiples interventions au conseil communal pour dénoncer les conséquences du parking payant. Grâce à cela, nous avons obtenu une belle victoire en faisant reculer le collège PS-EPH qui a dû réduire de 2 tiers le parking payant. Mais ce n’est pas terminé car Besix Park occupe toujours notre espace public et pose encore de nombreux problèmes, notamment avec ses huissiers qui vident les poches des gens.

La majorité PS-EPH a laissé très peu de place à la participation des citoyens pour définir ensemble le projet qu’ils souhaiteraient pour leur ville. Nous voulons construire avec la population un projet de ville qui tienne compte de nos besoins. Où les multinationales sont chassées de la gestion de notre ville, où les taxes qui touchent les travailleurs n'augmentent pas. Où l’urgence de construire des logements publics en suffisance pour faire face aux nombreuses demandes est prise en mains. Revendiquer le droit à des quartiers intégrés avec des services et commerces de proximité où il fait bon vivre, où la jeunesse qui représente l’avenir est associée aux réflexions sur le cadre de vie. Nous pensons que c’est en impliquant les gens que les bonnes solutions émergent vite !

Comme l’a démontré la lutte contre le parking payant, ce n'est que lorsque l’on se mobilise que nous pouvons changer les choses et c’est avec cette vision des choses que nous voulons faire grandir et renforcer le PTB à Herstal pour continuer notre action pour une ville accessible où les herstalien-nes trouvent leur place. Envie de partager notre rêve ? Rejoignez-nous !

 

Maxime Liradelfo, président du PTB Herstal

 

Prêt à remplir cette enquête?