La place Gilles Gérard est à nous !

La place Gilles Gérard est à nous !

La Ville de Herstal veut passer en force le réaménagement de la place Gilles Gérard au Conseil communal du 9 juillet à 18h30. Elle annonce une réunion d'information pour les riverains le 11 juillet à 18h30, à la salle paroissiale.

Information, donc, après le vote… Quand les carottes seront cuites.

Invoquer l'urgence à cause de l'Europe est faux !

Dans le projet, il y a deux lots. Le lot 1, le parking derrière le musée de la fraise, est effectivement subsidié par l'Europe. Mais le lot 2, l'aménagement de la place même, est subsidié, lui, par la Région wallonne. L'argument de l'urgence n'y compte pas.

Il y a incontestablement un déficit démocratique. Une pétition a déjà récolté plus de 500 signatures. Le PTB demande que tous les plans soient rendus publics, y compris sur internet et que le point soit retiré du conseil communal du 9 juillet.

Cette place mérite un autre réaménagement

Cette place du village, bien vivante, mérite un autre aménagement. Un aménagement bien réfléchi : on doit envisager tous les aspects. Les riverains sans garage doivent trouver une place où se garer. Il doit aussi y avoir des places de stationnement de durée limitée devant les commerces de proximité, la crèche, etc...

Le projet ne doit pas seulement couvrir les amorces des voiries avoisinantes, mais tout le centre du village, y compris l'espace à côté de la Salle de l’Équipe. Il faut trouver des solutions de stationnement qui ne freinent pas ces activités, tout en évitant la situation où la voiture est seule maître.

Le volet "mobilité" absent

Et puis, on a l'impression que le projet manque d'un volet "mobilité" et que la mise en sens unique de la rue Emile Vandervelde a été prise à la légère. De plus, Qu'en est-il des aménagements "dépose enfants" devant les écoles?

Supprimer le terminus des bus, c'est plus que de mettre quelques bacs à fleurs! Ce terminus amène de la vie sur la place et c'est aussi une paire d'yeux (du chauffeur) sur la place.

La mobilité douce est également complètement absente. Étonnant pour un projet qui prétend à cofinancement de l'Europe.

L'avenir de cette place mérite bel et bien un large débat ! Il serait irresponsable d'imposer des solutions élaborées en vase clos.

Rendez-vous donc ce lundi 9 juillet à 18h devant l'hôtel de ville.


Montrer 1 réaction

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.
  • Arnaud Vandepaer
    a publié cette page dans Actualités 2018-07-03 18:35:38 +0200

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?