Le PTB Herstal ne sera pas la 5ième roue du carrosse

Le PTB Herstal ne sera pas la 5ième roue du carrosse

Après 3 réunions constructives menées dans un climat respectueux et bien que les négociations aient mis en avant des convergences notamment dans les matières sociales, le PTB Herstal n'entrera pas dans la majorité avec le PS-H.

Nous en avons beaucoup discuté avec nos membres et une partie de nos électeurs/électrices, nous avons pesé le pour et le contre. Nous menons campagne depuis 2003 contre le parking payant, comment fait-on pour monter dans une majorité qui le maintient?

Nous voulons prendre au sérieux les 24,5 % des voix que nous avons obtenus. Ils sont le résultat de notre travail de terrain.

Lors de ces négociations, des 200 propositions de notre programme, nous avons débattu de 7 points. Il n y a pas eu, selon nous, suffisamment de changement de cap. Hors, c'est ce signal qu a voulu donner 1 herstalien.ne.s sur 4. Ceux qui nous ont fait confiance n'attendent pas de nous que nous occupions un échevinat pour in fine appliquer le programme du PSH .

De plus, le PS-H avec 49% des voix, 19 élu.e.s sur 33, n'a pas besoin de nous. Il a la majorité absolue. Dès lors, quel poids pourrions nous avoir avec un échevin dans ce collège? Nous ne voulons pas être la 5 ième roue du carrosse. C'est un élément important que nous avons pris en compte dans notre décision.  

Pour respecter nos électeurs/électrices et notre programme, nous allons -avec désormais 9 élu.e.s, une section renforcée et un plus grand encrage dans les quartiers- continuer sur les bancs à les secouer en menant notre politique d'opposition constructive et conséquente. Avec vous, nous allons dès demain mettre le rapport de force en place pour avancer sur les thèmes prioritaires qui préoccupent les herstalien.ne.s. Quels sont-ils :

Un parking public et gratuit ainsi qu'un vrai plan de mobilité dans lequel les herstalien.ne.s auront vraiment leur mot à dire. Besix Park doit dégager. Nous devons sortir du contrat dans lequel nous a mis le collège avec la multinationale Besix Park (aujourd'hui Indigo) pendant 40 ans. Société qui grâce aux décisions politiques s'en met plein les poches sur le dos des herstalien.ne.s.

Plus de propreté et de services de proximité : Nous voulons des mesures volontaristes en matière d'emplois communaux pour avoir une commune plus propre dans tous les quartiers mais aussi des meilleurs services à la population.

Moins de pauvreté : Nous voulons lutter contre la pauvreté et avant tout en créant plus de logements abordables, par exemple en imposant dans les cahiers des charges des grands projets immobiliers 30 % de logements sociaux et publics ou encore en construisant plus de logements sociaux via la SRL. il y a 500 familles sur des listes d'attente et pourtant, ces 6 dernières années, le nombre de logements sociaux à Herstal a diminué de 160 unités.  

Une fiscalité plus juste : Nous voulons augmenter les rentrées de la ville en taxant les grandes entreprises. Ce sont les épaules les plus larges qui doivent contribuer le plus et non l'inverse.

Nous allons, dès demain, fort de nos résultats électoraux et avec une section renforcée, continuer à les secouer dans le conseil mais surtout dans les quartiers.

Avec vous, nous avons démontré dans la pratique que les lignes peuvent bouger lorsqu'on est uni.e.s, organisé.e.s et nombreux.es. 


Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?