La section du PTB Herstal a constitué une liste solide, dynamique et ambitieuse pour les élections communales.

La section du PTB Herstal a constitué une liste solide, dynamique et ambitieuse pour les élections communales.

Nadia Moscufo, conseillère communale, emmènera la liste : « Nous représentons la deuxième force politique de la Ville. Nous voulons continuer à progresser pour peser d’avantage et ainsi faire bouger les lignes, avec les gens, comme nous l’avons fait lors de la lutte contre le parking payant qui a permis une belle avancée. Depuis 2012, notre section a renforcé son ancrage sur le terrain, et nous sommes aujourd’hui en ordre de marche pour le scrutin avec une liste solide, dynamique et ambitieuse ».

La cheffe de file est fière de pouvoir présenter une liste complète composée de 16 hommes et 17 femmes. Une liste qui reflète la réalité et la diversité présente dans la Ville. « Nous avons une belle liste qui compte 10 candidat.e.s en dessous de 40 ans et composée d’ouvrier.e.s, d’employé.e.s , de militant.e.s syndicaux.ales, d’étudiant.e.s, de travailleurs.euses du secteur des soins de santé ainsi que du milieu culturel et associatif » explique Nadia Moscufo.

Julien Liradelfo, conseiller communal, occupe la deuxième place sur la liste. Mécanicien en aéronautique, il participe à la vie politique de la commune au sein du PTB depuis 2000. Il a présidé le mouvement de jeunes du PTB Herstal, et il a ensuite été très actif dans la lutte syndicale contre la fermeture d’ArcelorMittal où il a dirigé le groupe des sidérurgistes du PTB. Il est membre de la direction de la section herstalienne et il habite le quartier de la Préalle.

La troisième place est attribuée à Annick Gérard, conseillère communale depuis 2012 et active dans la lutte syndicale aux côtés des travailleurs.euses en tant que déléguée SETCa (FGTB) dans un grand magasin de bricolage. Annick est une femme de dossiers, elle représente la force tranquille dans l’équipe. Son expérience syndicale et politique lui ont forgé un caractère bien trempé.

Merlin Léonard occupera la quatrième place. Il est enseignant, vice-président de COMAC, l’organisation des jeunes du PTB. Il habite à Vottem.

C’est Johan Vandepaer, conseiller communal et médecin généraliste, qui sera en trente-troisième position et qui poussera la liste. Johan est un pionnier de la section de Herstal. Elu lors des élections communales de 2000, il est aussi un des fondateurs de la maison médicale Médecine pour Le Peuple de Herstal. Médecin du peuple et proche des gens, il a également travaillé comme ouvrier en usine, ce qui lui a permis de prendre conscience des conditions de travail et ainsi de renforcer son engagement aux côtés des travailleurs.euses. Comme il le dit lui-même : « Pensionné mais pas retraité », Johan a décidé de continuer de mettre son expérience et ses compétences au service de son parti.

« C’est avec le slogan « Secouons-les » que nous entrons en campagne. En effet, les citoyen.ne.s en ont marre des politicien.ne.s déconnecté.e.s de la réalité des gens, qui vivent avec des salaires démesurés et qui disent qu’ils.elles comprennent les gens une fois tous les six ans lorsque les élections approchent. Nos élu.e.s vivent avec un salaire moyen de travailleur.euse et reversent intégralement leurs jetons de présence. Aucun.e de nos candidat.e.s n'est sur la liste pour obtenir une place et s'enrichir en faisant de la politique. Beaucoup de projets de la majorité se font sans consultation de la population et ne partent pas des besoins des gens. A l’instar du parking payant, les gens sont fâchés et ils ont raison ! Nous voulons continuer à secouer ces politicien.ne.s qui vendent notre ville à des multinationales" explique Nadia.

« Nous allons mener campagne en partant des priorités des Herstalien.ne.s » déclare Julien Liradelfo. Il poursuit : « Nous avons demandé l’avis à plus à 900 Herstalien.ne.s, et c’est sur cette base que nous constituons notre programme. Quatre grandes thématiques ressortent de notre enquête : l’emploi, le logement, la pauvreté et le parking payant sont en tête des préoccupations des habitant.e.s. de la Ville. Ce n’est pas étonnant quand on sait qu’il y a 17 % de chômage à Herstal, 500 demandes de logements en souffrance, et qu’une pétition contre l’instauration du parking payant a déjà récolté 5400 signatures et rassemblé à deux reprises 250 personnes devant le conseil communal. »

« Nous sommes déterminé.e.s à défendre les priorités de la population, et à continuer de mobiliser les gens pour obtenir ensemble des victoires » conclut Nadia Moscufo.

 

La liste du PTB :

  1. Nadia Moscufo, employée, conseillère communale, 54 ans
  2. Julien Liradelfo, mécanicien aéronautique, conseiller communal, 33 ans
  3. Annick Gérard, employée, déléguée syndicale, conseillère communale, 52 ans
  4. Merlin Léonard, enseignant, 25 ans   
  5. Eva Meeùs, responsable administrative à Médecine pour le Peuple, 39 ans  
  6. Lucien Laeners, peintre en bâtiment, sans emploi, 62 ans
  7. Chloé Jamagne, étudiante en secrétariat médical, 21 ans
  8. Errol Delcour, comptable à Médecine pour le Peuple, 41 ans
  9. Laura Costi, infirmière, 25 ans
  10. Thomas Ricchiuti, accueillant à Médecine pour le Peuple, 28 ans
  11. Sabrina Stas, employée polyvalente, 37 ans
  12. Alberto Di Lena, musicien, 41 ans
  13. Mounia Mahi, auxiliaire d’éducation, 41 ans
  14. Jonas Gazon, assistant technique et logistique, 32 ans
  15. Patricia Coenen, employée dans le nettoyage, 59 ans
  16. Nuri Gurkan, tourneur ajusteur, 60 ans
  17. Joelle Badillo, pensionnée, 62 ans
  18. Hugo Smets, étudiant éducateur spécialisé, 23 ans
  19. Paula Hertogen, assistante sociale, pensionnée, 70 ans
  20. Charles Baneux, logisticien, 60 ans
  21. Rosalia Pirrello, secrétaire commerciale, pensionnée, 66 ans
  22. Felice Oliveri, ex-sidérurgiste, sans emploi, 54 ans
  23. Sylvia Vasco Correa, vendeuse, 39 ans
  24. Dominique Bertotti, ouvrier cariste, 44 ans
  25. Chantal Grailet, fonctionnaire, technicienne en radiologie, 65 ans
  26. Luis Casillas y Gomez, ex-délégué FGTB chez Safran, pré-pensionné, 61 ans  
  27. Marie-Pierre Stassin, éducatrice, sans emploi, 55 ans
  28. Jean-Luc Coenen, pensionné, 63 ans
  29. Michèle Wild, institutrice primaire, pensionnée, 60 ans
  30. Paolo Gigantelli, ouvrier chez safran, 58 ans
  31. Lise Jamagne, étudiante en soins infirmiers, conseillère CPAS, 25 ans
  32. Marija Zigic Angelovska, ouvrière, cuisinière, 45 ans
  33. Johan Vandepaer, médecin généraliste, pensionné, conseiller communal, 65 ans

Soyez le premier à commenter

SVP vérifiez votre boîte email afin d'utiliser le lien pour activer votre compte.

Prêt.e pour la grande vague du changement social ?